Accord - cadre SFP - SFO.
logosfplogosfo2


Benoît BOULANGER Président de la Société Française d'Optique (SFO)
Michel SPIRO Président de la Société Française de Physique (SFP)


Un accord-cadre a été signé en 2015 entre la SFP et la SFO dans le but de coordonner les activités des deux sociétés savantes. Il s'agit d'amplifier leur visibilité, augmenter l’impact de leurs actions concertées auprès de leurs interlocuteurs, pour la plupart communs, à savoir les organismes de recherches, les universités, et les partenaires industriels. Une cotisation commune SFO-SFP a été mise en place dès 2016 afin de donner aux membres des deux sociétés savantes le sentiment d’appartenance à une communauté élargie et susceptible de susciter des
actions communes. Au niveau de la gouvernance, chaque conseil d’administration accueille en son sein un membre du conseil d’administration de la société savante soeur.

Plusieurs actions très concrètes ont été mises en place depuis lors :

- La première a porté sur la coordination des calendriers de leurs congrès nationaux afin d'éviter des concurrences passives qui desservent les communautés scientifiques concernées et les entreprises adhérentes à leur dynamique. Il a alors été décidé d’organiser ces congrès en alternance, les années impaires pour la SFP et les années paires pour la SFO. Ce déphasage a été mis en place dès 2016 avec la tenue du congrès OPTIQUE Bordeaux 2016. Chaque société savante prend alors soin d’aménager un espace d’accueil, visible, ouvert à la Société sœur, ce qui a été fait pour OPTIQUE Bordeaux 2016 où PAMO et JSM, deux sections de la SFP, avaient leurs propres sessions. Il en va de même en 2017 où les clubs Nanophotonique et Biophotonique de la SFO participeront au congrès général de la SFP qui se tiendra à Orsay. Pour ce dernier, la SFO a également partagé son carnet d'adresse industriel pour aider à l'organisation d'un salon d'exposants.

- Une deuxième action a conduit à la création en 2017 d'un club Femmes et Physique au sein de la SFO, comme cela existait déjà au sein de la SFP. L'idée est de travailler ensemble sur cette problématique et sur d'autres importantes en sciences dures, en élargissant les groupes de travail.

Et puis l'ouvrage "La lumière en lumière : du photon à l'internet", publié en 2016 à EDP Sciences et lauréat du Prix Roberval 2016, a été coordonné et co-écrit par des membres des deux sociétés savantes. Il en est de même des différentes brochures qui ont pu être réalisées dans le cadre de ALF 15.

Retour sommaire