Les quatre associations rassemblées au sein de la F2S sont chacune expertes dans des domaines scientifiques et techniques complémentaires : physique, optique, électronique et vide. Elles agissent pour promouvoir la science auprès de nos concitoyens selon trois axes essentiels :

- conserver et célébrer le patrimoine scientifique et technique accumulé au fil des deux derniers siècles dans leurs domaines de compétence par les savants et ingénieurs qui nous ont précédés. Connaître et comprendre l'évolution et le cheminement du progrès des sciences et technologies (S & T) nous aide à avancer en permettant de situer nos propres travaux dans le corpus général de la connaissance. C'est notamment le sens de la création du club Histoire à la SEE et du musée Ampère, conjointement avec la Société des Amis d’André-Marie Ampère.

-
motiver les jeunes générations : nos sociétés savantes ont besoin du renfort des jeunes, non seulement pour insuffler la vie nouvelle nécessaire à nos associations, mais surtout pour promouvoir les disciplines S et T auprès des jeunes qui se détournent de plus en plus de celles-ci au bénéfice d'activités réputées plus lucratives. A ce titre, les actions menées avec l’ONISEP pour connecter la jeunesse à la science sont éminemment utiles.
Une de nos missions essentielles, vis à vis de la société en général, est de développer le "doute systématique" sur ce qui n'a pas été démontré scientifiquement face aux "vérités" auto-proclamées, en un mot développer
l'esprit scientifique, au sein d'une population plus prompte aujourd'hui à croire la première rumeur colportée sur Internet que l'avis de l'expert le plus pointu du domaine. Les exemples sont malheureusement légion où la peur, fille de l'ignorance, sévit faute de culture scientifique : nucléaire, OGM, ondes radio, médicaments génériques, extra-terrestres, etc.

-
redorer le blason des Sociétés S&T: face au découragement qui peut gagner certaines de nos associations qui ont peu de moyens et une audience trop limitée, il faut réaffirmer avec fierté leur rôle essentiel, bien sûr auprès des communautés que nous représentons mais aussi auprès de la population, en remplissant la mission de "quasi-service public" que chacune doit jouer dans son secteur. Nous sommes ainsi l'expression nationale de communautés professionnelles qui par-delà les intérêts spécifiques et légitimes des entités qui la composent, doivent tout mettre en œuvre pour renforcer la position de notre pays dans la compétition internationale. C'est le sens des travaux menés au sein du Cercle des entreprises de la SEE qui se concrétisent sous forme de Livres blancs permettant d'anticiper les grands challenges posés par l'évolution des S & T – tels que la cybersécurité des réseaux intelligents ou plus généralement de l’Internet des objets – mais aussi les attentes de nos concitoyens. Nos sociétés doivent être conçues comme des 'terrains neutres' où chacun doit faire bénéficier son interlocuteur de son expertise au service du bien commun.

A ce titre, nous nous sommes engagés dans l’organisation d’une 1ère journée scientifique de la F2S sur le thème de l’ordinateur quantique, à l’horizon de l’automne 2017, en lui apportant une vision large.

Nous comptons développer dans le futur ces initiatives communes qui démontreront la valeur renforcée qu’apportent nos sociétés en s’unissant autour d’un projet commun. C’est tout le bien que je nous souhaite.

François Gerin Président de la SEE